Référencement / SEO

PREAMBULE : LE SEO, QU’EST-CE QUE C’EST ?

SEO pour Search Engine Optimization, ou la capacité d’optimiser la présence de son site internet sur les moteurs de recherche, particulièrement Google et ses 92% de part de marché en France (Source : Webrankinfo, mars 2018).

Google propose deux types de résultats :

  • Des résultats payants (AdWords), précédés d’une pastille verte « Annonces », on parle de SEA (Search Engine Advertising).
  • Des résultats naturels (gratuits), reposant sur plus de 200 critères de pertinence, on parle de SEO.

Le SEO consiste à optimiser son site pour remonter dans les résultats naturels.

Trois piliers contribuent directement à la performance naturelle d’un site sur Google :

  • La technique : qualité du code source, temps de chargement, etc.
  • Le contenu : qualité et adéquation du contenu avec les recherches des internautes
  • La popularité : les liens qui renvoient vers mon site internet

Dans le contexte GL events Exhibitions, il faut considérer que le volet technique est assuré par l’usine à site Bento. Le volet popularité est à percevoir comme une « extension digitale » des actions RP. Le principal axe de contribution sous le contrôle des équipes métiers est donc la gestion du contenu présent sur le site.

 

Principales règles à respecter avant la rédaction des contenus

  • Avoir une liste de mots-clés : avant de rédiger des contenus, il est important de définir une liste de mots-clés cible. Celle-ci permet de savoir quelles sont les expressions recherchées par les internautes sur Google pour son marché.
  • Mettre en adéquation les contenus rédigés avec la liste de mots-clés : le principal élément qui permet de chercher de la performance SEO est d’aligner la production de contenus sur les mots-clés recherchés par les internautes.
  • Une page, un objectif. Il est important que chaque contenu ait un objectif unique, clairement définit sous la forme d’une requête. Aussi, il est préférable que chaque mot-clé phare de sa liste soit traité par un seul contenu pertinent et qualitatif, plutôt qu’une multitude de contenus plus légers. De manière générale, toujours privilégier la qualité sur la quantité.
  • Toujours choisir le mot-clé cible le plus pertinent. Il y a parfois plusieurs mots-clés pour retranscrire une idée, avec des écarts significatifs sur le nombre de recherches. Exemple pour un salon de l’habitat comme Viving : « isolation phonique » génère 18 000 recherches mensuelles sur Google quand « isolation acoustique » n’en génère que 5 000. Pourtant, les deux mots-clés ont exactement le même sens.

 

Principales règles à respecter pendant la rédaction des contenus

  • Trouver le bon équilibre mots-clés vs. rédactionnel. S’il est important que le contenu soit riche en mots-clés, il est aussi nécessaire que le rédactionnel soit suffisamment « digeste ». Toujours privilégier, notamment pour les titres, des formulations bien équilibrées entre présence effective de mots-clés et qualité rédactionnelle.
  • Donner suffisamment de matière à Google : pour qu’un contenu soit efficace, il doit être suffisamment dense. Les moteurs de recherches ont besoin d’un minimum de matière pour bien cerner le sujet traité dans un contenu. Il est généralement admis qu’un contenu doit faire un minimum de 200 mots-clés pour être « crédible » aux yeux de Google.
  • Viser la qualité : la qualité du rédactionnel au sens large est un élément différenciant. Une pensée structurée, illustrée d’exemples et sans fautes d’orthographe sera bien plus efficace sur Google qu’un contenu succin. A cet égard, le point de repère le plus simple est de mettre l’internaute au coeur de préoccupations : comment donner satisfaction à l’internaute avec mon contenu ?
  • Utiliser les éléments « d’enrobage marketing » : title, H1 & meta description sont autant d’éléments à bien intégrer dans ses contenus. Pour les Titles, méta-description et les H1 sont par défaut repris par Bento et reposent sur le titre du contenu et le summary, il est toutefois conseillé de les réécrire.

 

Les bonnes pratiques à retenir

Les titres

H1
  • Rappel : vous ne devez placer qu'un seul H1 pour chaque page
  • Il doit être court : 60-70 caractères (entre 4 et 10 mots), idéalement sur une seule ligne
  • Les 11 premiers caractères sont déterminants pour Google 
  • Il ne présente ni ponctuation, n’est pas intégralement en majuscules, pas de souligné, ni d’italique
  • Il contient les mots-clés relatifs à la page, ces mots clés devant être réutilisés dans le contenu de la page sans exagération

 

    H2, H3,…
    • Ils structurent le contenu : un H2 = une thématique ; un H3 = une sous thématique du H2 etc.
    • Ils contiennent les mots clés relatifs au contenu qu’ils introduisent
    • 60-70 caractères max par titre
    • Il est impératif de maintenir un ordre logique : H1 puis H2 puis H3 puis H2 puis H3 et non H4 puis H1 puis H3 etc...

    Les chapô

    • Ils ne doivent pas dépasser les 50 mots
    • Possibilité de mettre des phrases / mots en gras

    Le corps de texte

    • L’information de la page doit être découpée en paragraphes : un paragraphe = une idée
    • Un paragraphe = + ou – 500 signes
    • Les intertitres (H2, H3…) sont là pour donner de la structure au corps de texte et faciliter la lecture pour l’internaute.
    • Mise en gras des mots clés dans le texte, sans en abuser (préférer les intertitres qui contiennent les mots clés)
    • Pour un article : idéalement plus de 1500 mots : les contenus longs sont favorisés par Google, s’ils sont bien optimisés. Attention à ne pas chercher à étirer un sujet pour placer des mots clés

     

    Les liens

    • 7 liens max par bloc de navigation
    • Les liens dans le corps de texte doivent être exceptionnels, et il ne doit pas y avoir de liens redondants.
    • Liens à placer sur 3 à 6 mots, idéalement sur des mots clés

    Les images et vidéos

    • Titre : synthétique, représentatif de l’image, avec des mots clés
    • Textes alternatifs : pas plus de 250 caractères. Ils étoffent le titre tout en décrivant l’image. Il ne doit pas être identique au titre de l’image
    • Ne pas donner 2 titres et/ou textes alternatifs identiques à 2 images différentes !

    Les balises titres

    • Balise titre : 60 à 65 caractères (espaces compris)

    Les balises méta-description

    • Autour de 150 caractères maximums pour ne pas être coupée du rendu sur Google (espaces compris)
    • Elle doit contenir les principaux mots clés de la page : plus elle contient de mots clés, plus elle est susceptible d’être « prolongée » par l’aperçu Google (dépasser la limite des 160-165 caractères)

    La rédaction de contenus performants sur Google passe par :

    • La retranscription de son marché sur les moteurs de recherche (liste de mots-clés)
    • La rédaction de contenus alignés sur les préoccupations des internautes
    • La rédaction des contenus dans le respect des bonnes pratiques

     

    Le Studio digital est au service des équipes métiers pour :

    • Réaliser une liste de mots-clés
    • Accompagner & conseiller sur la stratégie SEO à déployer
    • Aider au choix d’un prestataire content marketing / SEO

     

    Enfin, sachez que le potentiel SEO va être très différent d’un salon à l’autre (B2B vs. B2C), mais il faut tout de même s’efforcer de respecter les bonnes pratiques pour maximiser les performances.

     

     

    En savoir plus avec notre article sur l'écriture web